Chargement
Souhaitez-vous...
Fermer
×
×
  • Réservez votre date : cette année les Rencontres de l’ASCOMADE auront lieu le 31 mai à Luxeuil-les-Bains (70).

×
×
S'identifier
Accéder aux contenus réservés aux adhérents & partenaires de l'ASCOMADE
×
Créer un compte
(réservé au personnel des collectivités adhérentes ou des structures partenaires de l'ASCOMADE)
Merci de renseigner les champs ci-dessous

Travaux Nationaux
en Assainissement Non Collectif

Participation à des événements ou groupes de
travail nationaux ou régionaux

bandeau
Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. Assainissement Non Collectif

Membre du groupe de travail formation et accompagnement des SPANC du PANANC (Plan National pour l’Assainissement Non Collectif)

Le PANANC

15 décembre 2017

L’ASCOMADE est membre du groupe de travail "formation et accompagnement des SPANC" du PANANC (Plan National pour l’Assainissement Non Collectif).

A ce titre elle participe aux travaux visant à :

 

Communiquer largement sur l’ANC et sur la réglementation

 

  • En améliorant la mise en forme du portail interministériel de l’ANC et en l’enrichissant de nouvelles rubriques ;
  • En rédigeant et en mettant à disposition des SPANC des fiches techniques de « cas types » permettant d’harmoniser les pratiques de terrain ;
  • En diffusant des outils de communication (guides, plaquettes) sous format électronique sur les sites internet ;
  • En participant aux conférences, salons, journées d’études sur l’ANC.

 

Renforcer la compétence des professionnels de l’ANC

 

  • En travaillant avec les ministères chargés de l’éducation et de l’agriculture afin d’étudier les besoins de formation et d’approfondir la thématique ANC dans les formations initiales techniques sur l’eau ou le sol (BTS, IUT, licences professionnelles…), si l’offre d’emploi le justifie ;
  • En rédigeant des référentiels nationaux de formation continue et de déploiement pour les SPANC ;
  • En étudiant les moyens de valoriser les formations existantes (par la délivrance de certificats par exemple) ainsi que les acquis ;

GNP (Groupe National Public de suivi in-situ)

Le GNP (Groupe National Public de suivi in-situ)

06 février 2018

Au titre de la démarche de suivi in-situ qu’elle anime, l’ASCOMADE est membre du Comité scientifique du Groupe National Public de suivi in-situ.

Initié en 2011 par des acteurs publics locaux puis inscrit dans les priorités du PANANC 2014-2019, le suivi in situ vise à évaluer les performances des dispositifs installés et leur pérennité en conditions réelles de fonctionnement.

L’étude a été déployée à l’échelle nationale de 2011 à 2016, sous la coordination scientifique d’Irstea. Cette étude inédite, de grande ampleur, a été pilotée par le Groupe National Public qui réunit des acteurs publics en charge de l’ANC et de son contrôle.

Deux instances animaient ce groupe :

  • Le COPIL qui avait pour mission de :
  • Piloter la réalisation de l’étude ;
  • Elaborer le plan de communication ;
  • Orienter les formes des différents documents.
  • Le comité scientifique et technique dont le rôle était de :
  • Fixer les orientations techniques ;
  • Suivre la réalisation des analyses de terrain ;
  • Etablir la base de données de recueil des résultats analytiques ;
  • Donner un appui à Irstea dans la conduite de l’étude et l’analyse des résultats.

Haut de page

Fermer
×

Bonjour
Notre site est en construction.
Vous trouverez peut-être des contenus incomplets ou constaterez des bugs, nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.
Nous travaillons d’arrache pied pour y remédier, mais n’hésitez à nous les indiquer via le formulaire de contact.

L’équipe de l’ASCOMADE